Zensight : le TGV des thérapies énergétiques !

On a tous des « noeuds » dans la tête et surtout des chaînes aux pieds, certains plus serrés que d’autres, dont il faut à un moment donné se libérer pour arrêter de subir sa vie et la reprendre enfin en mains.

L’idée de passer 10 ans en psychothérapie m’a toujours rebutée… j’ai eu une révélation en entendant parler il y a quelques année de l’EFT (Emotional Freedom Technique) et de ses utilisations pour débloquer de multiples situations. Mais en découvrant le zensight, je me suis sentie enfin en phase avec une méthode concrète, efficace et ultra-rapide !

J’ai déjà publié le cœur de ce billet sur un autre de mes blogs consacré à mes passions (les regards & les mots) et même si c’est un sujet qui mérite bien plus qu’un simple article, et qu’il existe une littérature croissante sur ce thème, je tenais à vous communiquer ma vision et surtout mon « expérience utilisateur » de cette méthode formidable.

Pour revenir un instant sur la théorie, le zensight se définit comme une technique énergétique qui permet de se libérer en un rien de temps de ses douleurs et dysfonctionnements physiques et psychiques. Se libérer soi-même et libérer les autres, car il est très simple et rapide de se l’approprier jusqu’à en devenir praticien. Ses effets sont remarquables et ça fonctionne aussi très bien à distance, je l’ai expérimenté à plusieurs reprises avec ma fille qui vit à 3500 km de chez moi !

Il s’agit tout simplement de se déprogrammer des automatismes que l’on a soi-même installés (généralement inconsciemment), de se défaire des « casseroles »(croyances, programmes, héritage familial,…) que l’on traîne parfois depuis des dizaines d’années, sans devoir pour autant se replonger dans les causes et se confronter à la douleur de revivre ses traumatismes ou ses blessures. C’est d’ailleurs ce dernier point qui a motivé Carol Ann Rowland, une psychothérapeute canadienne spécialisée dans le traitement des traumatismes sévères, à créer cette méthode.

Le zensight est aussi puissant que simple, d’une efficacité presque fulgurante, et ne nécessite que de faire confiance à notre inconscient, car c’est lui, notre plus fidèle serviteur, qui va faire tout le travail de guérison. On l’informe qu’on change le programme, et on laisse faire !

Pour élaborer ce processus, Carol Ann Rowland a pris le meilleur et le plus efficace de tous les autres procédés énergétiques qu’elle a étudiés, et a affiné, élagué, concentré tout ce qu’elle a expérimenté au fil des années jusqu’à obtenir ce précieux passeport.

En pratique, on énonce verbalement des affirmations (préétablies ou que l’on compose soi-même) et immédiatement après on se focalise sur un signal, à savoir l’image que l’on a préalablement choisie, et ce mouvement entre les mots et la visualisation permet d’effectuer une balance entre les deux hémisphères du cerveau.

Côté « patient », il y a vraiment très peu d’effort à fournir : ce qui est un peu déroutant au début est qu’il y a en fait très peu de contraintes, et nous avons rarement l’habitude d’associer l’efficacité à des consignes simplissimes, il faut le dire !

Il n’est pas nécessaire de choisir pour signal une image dite « positive » : une image neutre suffit, c’est-à-dire sans connotation nostalgique ou triste. Ce peut être une image animée, une scène (se baigner dans un océan, regarder un feu de cheminée ou glisser sur la neige), un mot, un son… et on peut en changer à loisir si une image devient floue ou difficile à saisir…

Côté praticien, là aussi ce qui est un peu inhabituel est la liberté de construire et d’improviser ses propres protocoles de guérison, selon son intuition et le dialogue avec la personne que l’on traite. Il existe des protocoles-types, qui permettent d’être guidé au début de sa pratique, mais les créer soi-même devient rapidement une évidence et un plaisir.

J’ai eu la chance d’accéder à cette expérience dans les meilleures conditions, en suivant une formation sur un week-end auprès de Johanne Desterel, qui tient elle-même son savoir de Carol Ann Rowland en personne. Johanne est extrêmement chaleureuse, pleine d’énergie et passionnée par sa mission d’accompagner et d’aider les autres à se libérer. C’est pragmatique, concret, empirique, elle nous aide à prendre confiance en nous, et les résultats sont spectaculaires de rapidité et de simplicité. J’y ai en outre fait la connaissance de très belles personnes, toutes aussi enthousiasmées que moi par cette méthode exceptionnelle.

Je l’utilise régulièrement pour aider des amis à se sentir mieux, mais aussi pour soulager mes propres maux et me défaire des liens et des automatismes qui me freinent. Et tout semble s’ouvrir, devenir plus facile… On pourra parler d’auto-persuasion, pourquoi pas, mais tout comme les autres techniques d’auto-quelque-chose (hypnose par exemple) l’essentiel est d’en recueillir des bénéfices réels et de reprendre le contrôle de sa vie.

S’offrir une séance ou une formation de Zensight est à mon sens le chemin le plus direct pour maîtriser sa vie, sa santé et permettre à son énergie de circuler au mieux.

En quelques mots, une image et beaucoup d’intention…

Facebook
Facebook
Twitter
Google+
DISPLAY_ULTIMATE_PLUS
LINKEDIN

2 thoughts on “Zensight : le TGV des thérapies énergétiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *