Ikigaï : comment trouver sa raison d’être en direct du Pays du Soleil Levant

La sagesse millénaire des Japonais n’est plus à prouver, et en voici une nouvelle démonstration avec le joli concept d’Ikigaï.

Cap sur Okinawa, île paradisiaque un peu en marge du Japon par une culture et même une langue différente. Autre particularité étonnante : c’est également l’île des Centenaires ! Avec la plus forte densité de centenaires au monde, bien portants et actifs qui plus est, cette île a bien évidemment attiré l’attention de nombreux chercheurs qui ont passé au crible mode de vie, alimentation et environnement… Pour finalement découvrir un concept très singulier, datant du 14e siècle : celui d’Ikigaï qui se compose des mots « iki », vie et « gaï », utile… autrement dit, la raison de vivre qui fait que l’on se lève chaque matin sans lassitude, avec le sourire et un sens de l’essentiel inébranlable.

Alors point n’est besoin de se trouver une mission de super-héros pour orienter sa boussole vers ce qui fait vraiment sens pour nous, mais juste être en phase avec ce qui résonne, au-delà des circonstances parfois fluctuantes ou déstabilisantes de la vie (retraite, chômage, faillite,..). Quand on a ce cap bien en vue, que l’on connaît son moteur profond, plus rien ne peut nous perturber.

Pour nous aider à définir notre « pour quoi », ce qui nous fait vibrer et nous motivera durablement, voici un outil pour définir ce qui est à la croisée des chemins entre ce que l’on aime, ce dans quoi on est bon, ce pour quoi on est payé et ce dont le monde a besoin 🙂

Bon, ce n’est pas juste en gribouillant 3 mots au hasard qu’apparaîtra votre ikigaï sur cette feuille, mais en se posant tranquillement devant elle, puis en complétant aussi précisément que possible les 4 sphères. Posez-vous les questions de vos dons et talents,  mais aussi de ce qui vous attire naturellement (professionnellement mais aussi personnellement), de la manière de gagner votre vie et de ce que pourraient vous acheter les autres… Ce ne sera sans doute pas linéaire ni même aisé, mais le début d’année est une période idéale pour expérimenter de nouvelles méthodes et transformer les rêves en réalités, les résolutions en actions.. Au bout est la certitude d’une meilleure connaissance de vous-même, et donc de mettre le doigt sur l’activité idéale pour vous, celle qui pourra vous accompagner jusqu’à 100 ans et plus 🙂

Facebook
Facebook
Twitter
LINKEDIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *